22/12/2013

Autour des livres #1 : Tag "Mes habitudes de lecture"

Mon amie Michèle m'a tagué ici. Alors à mon tour d'y répondre !

1. Est-ce que tu as un endroit préféré chez toi pour lire ?

J'ai deux endroits sacrés : mon canapé et mon lit, enfouie sous une énorme couette douillette avec une tasse de thé ou de chocolat, et des sucreries. 

2. Marque page ou n'importe quel morceau de papier ?

Marque page, sans hésitation. J'adore les fabriquer moi même, et je commence à en faire la collection. Le plus souvent, j'utilise un marque page en lien avec l'auteur ou le livre que je lis. Il m'arrive aussi d'utiliser mes billets d'avion, ça me rappelle de bons souvenirs...

3. Est-ce que tu peux t'arrêter de lire n'importe où dans le livre, ou tu dois attendre la fin d'un chapitre ?

Je fais attention à m'arrêter lorsqu'une phrase s'achève. Je n'aime pas recommencer ma lecture en plein milieu d'une phrase ou d'une page.

4. Est-ce que tu manges ou tu bois quand tu lis ?

Comme je l'ai précisé plus haut, il m'arrive souvent de lire tout en buvant un chocolat chaud, un thé ou une infusion. Parfois, je mange des bonbons, mais c'est plus rare. Il ne faut pas abuser quand même...

5. Multi-tâches : musique ou télévision en lisant ?

Je n'écoute jamais de musique en lisant, cela a tendance à me déconcentrer. En revanche, la télévision ne me dérange pas tant que ça.

6. Un livre à la fois ou plusieurs ?

Depuis toute petite, je lis plusieurs livres à la fois. En moyenne, cela varie entre 2 et 5 livres. Je ne perd jamais le fil, et ça me permet d'adapter mes lectures à mes humeurs.

7. Lire à la maison ou ailleurs ?

Je lis partout, sauf dans les transports. En revanche, j'avoue que je préfère lire à la maison, c'est souvent beaucoup plus agréable et calme.

8. Lis-tu à haute voix ou en silence dans ta tête ?

Le plus souvent, je lis dans ma tête mais cela m'arrive de lire à haute voix quand je suis seule. 

9. Est-ce qu'il t'arrive de sauter des pages, ou même de jeter un oeil plus loin dans le livre ?

Je saute parfois des passages quand il y a trop de description et que cela n'apporte rien de plus au récit. J'avoue qu'il m'arrive de jeter un œil plus loin parfois, mais uniquement pour regarder le nombre de pages restant ou alors pour voir quand commence le prochain chapitre.

10. Casser la tranche ou la garder intacte ?

Je deviens maniaque avec mes livres maintenant, alors on va dire que je la garde intacte.

11. Est-ce que tu écris dans tes livres ?

Jamais !



A mon tour, je tague :

15/12/2013

Derrière la porte, Nicolas Villeneuve



Résumé : Sarah Barnes vient d'emménager dans une nouvelle maison, appartenant autrefois à la famille Sibieri, victime d'un terrible accident. Mais pourquoi l'atmosphère est-elle si pesante ? Qu'a réellement vécu Georges Sibieri et pourquoi tous les occupants de la maison connaissent une fin tragique ?

Mon avis : Tout d'abord, je tiens à remercier vivement l'auteur Nicolas Villeneuve qui m'a fait découvrir son oeuvre ! L'histoire est très prenante et bien menée. L'idée de créer une intrigue autour d'une maison m'a beaucoup plu et c'est sûrement ce détail qui a fait que j'ai réellement dévoré ce livre en à peine un week-end. Les personnages sont bien choisis & hétéroclites : il y en a forcément un qui vous plaira. Personnellement, j'ai beaucoup apprécié le duo Sam & Charlie qui sont, à mon sens, très amusant. En bref, un bon bouquin pour les amateurs de maison mystérieuse & de récits terrifiants !

Prix : 18.05 €

Points positifs :
* Une intrigue frissonnante
* Un choix judicieux concernant les personnages
* Une écriture simple & épurée

Points négatifs :
* Un récit assez court, ce qui fait que l'on n'a pas le temps de s'attacher aux personnages.

29/11/2013

L'étrangleur de Cater Street, Anne Perry


Résumé : L'héroïne Charlotte Ellison est en avance sur son temps. Grande partisane de l'égalité homme / femme, elle rejette totalement les bonnes manières des demoiselles de son rang. A l'abri du regard protecteur de son père Edward, elle lit en cachette les faits divers locaux et manifeste un véritable engouement pour les affaires criminelles. Dans le Londres des années 1880, elle s'aventurera dans une dangereuse histoire de meurtre au côté du charmant inspecteur Pitt de Scotland Yard.

Mon avis : Il s'agit du premier roman des enquêtes Charlotte & Thomas Pitt, et j'avoue que je n'ai pas été déçue ! L'auteur nous tient en l'haleine jusqu'aux dernières pages et tarde à nous révéler l'identité de l'assassin. Malgré quelques longueurs de temps à autre, le récit est bien mené. L'histoire principale, qui est le crime, s'accouple parfaitement avec les péripéties secondaires, que je qualifierai de familiales. Les personnages sont très représentatifs de l'époque : tantôt odieux, tantôt attachants. Chacun d'eux a sa propre personnalité, ce qui offre une vaste perspective de lecture. En effet, chacun a son avis bien tranché sur l'affaire. L'avantage considérable à mes yeux reste la précision et le détail des moeurs de l'époque, leur mode de vie et leurs coutumes. Un véritable régal que je conseille à tous ceux qui ont envie de se lancer dans une nouvelle saga !

Prix : 7.13 €

Points positifs :
* Les références historiques et le cadre
* La diversité comportementale des personnages
* Le crime bien ficelé

Points négatifs :
* Quelques longueurs et répétitions

Pour aller plus loin :  Interview d'Anne Perry

17/11/2013

Interview d'Anne Perry





Qui est-elle ? : Née en 1938 en Angleterre, elle est l'une des auteures les plus renommées en ce qui concerne les romans policiers victoriens. Son premier roman, L'Etrangleur de Cater Street, publié en 1979, marque le début de nombreuses années de succès. Elle mettra en scène ses personnages dans une Angleterre du XIXe siècle, mais aussi à travers la Révolution Française et la Première guerre Mondiale. Anne Perry a également écrit des romans fantastiques non traduits en français à ce jour, dont Tathea.

Ses collections: Charlotte et Thomas Pitt, William Monk, Célie, Joseph et Matthew Reavley, Histoires de Noël



 ~ Pourquoi l'époque victorienne ? ~ 

Pour commencer, c'était en grande partie un coup de chance. Après, j'ai compris que c'était une excellente période pour ce que j'avais en tête : ce genre de roman mystérieux qui peut être résolu après observation et connaissance de la nature humaine, tout comme le travail d'une équipe de police de nos jours. C'est aussi assez proche de notre époque, ce qui rend l'histoire compréhensible pour chacun, avec une culture commune sur plusieurs points et une touche de glamour. Il y a des contrastes dramatiques entre les riches et les pauvres, le luxe et la misère. A cette époque, il y avait vraiment un immense optimisme et les gens étaient convaincus que tout était possible.

 ~ Comment faites-vous pour obtenir autant de détails ? ~

Je les ai collectés dans des tas de livres, qui remplissent des pièces entières. J'utilise aussi des photographies quand je le peux, qui ne datent pas de maintenant, mais aussi des descriptions verbales. Google fonctionne assez bien pour certaines recherches également.


~ Charlotte est-elle votre reflet ? ~

Charlotte est mon reflet dans un certain sens. Maintenant, je me sens plus comme grande tante Vespasia et j'adorerai être comme elle. Mais, oui, il y a quelque chose de moi, même si ce n'est qu'un petit peu, dans la plupart de mes personnages.


~ Dans quel contexte écrivez-vous ? ~

Je prévois chaque histoire en détails, avec une petite biographie de tous mes personnages avant de commencer. Puis, j'écris un premier brouillon, puis un second, et je les envoie à mon agent pour avoir son avis. Je me base sur cela, et je réécris au moins deux fois plus ensuite. L'équipe de publication de la maison d'édition a besoin d'un ensemble de correction, et les vérifie par la suite. J'ai pour habitude d'écrire en écoutant de la musique classique, mais maintenant, je constate que j'écoute plus que je ne travaille, donc le silence est préférable. Je ne bois pas du tout de thé, mais j'arrête assez souvent pour aller marcher et boire un verre d'eau.

~ D'où vient votre passion pour la lecture ? ~

Je pense que c'est quelque chose avec laquelle on nait. Je ne me souviens pas avoir été différente, c'est juste que je n'agissais pas comme maintenant. Un jour, j'ai commencé et je n'ai plus jamais regardé en arrière. Voilà qui je suis.

~ Quels sont vos auteurs favoris ? De quelle époque ? ~

J'adore G.K. Chesterton, principalement pour sa poésie, mais aussi beaucoup d'autres poètes de la même période. En ce qui concerne la fiction, j'apprécie les écrivains américains de notre époque, comme Michael Connolly, Jeffery Deaver, Robert Crais.


Un grand merci à Anne Perry et à ses agents de presse ! 

Pour aller plus loin : Son site internet ~ Ses livres


16/11/2013

Trois souris, Agatha Christie



Résumé : La toute nouvelle pension de famille "The Monkswell Manor" vient d'ouvrir ses portes. Gilles et Molly, un jeune couple, en sont les heureux propriétaires mais vont vite déchanter : l'une des personnes se trouvant dans le manoir sera la prochaine victime du meurtrier de Londres. Ce-dernier utilise l'appeurante comptine des Trois Souris que voici :

Trois souris, trois souris, trois souris aux yeux crevés.
Trottinaient-menu, trottinaient-menu, trottinaient-menu après la fermière.
Quand, aiguisant son couteau, la mégère, une à une, leur a coupé la queue.
A-t-on jamais rien vu de plus affreux que trois souris sans yeux ni queue ?

Mon avis : Rien que le fait que cette nouvelle ait fait l'objet d'une pièce de théâtre à l'affiche pendant plus de trente ans est remarquable ! Agatha Christie reste mon auteure préférée et j'avoue qu'elle ne m'a jamais déçue. Pas de Poirot, de Miss Marple ou de Beresford à l'horizon, mais rien n'empêche que ce huis-clos soit un délice. Une pension de famille, loin de la ville et coupée du monde par la neige : le lieu rêvé pour un crime parfait, non ? Les personnages sont très intrigants et la Reine du Crime fait tout pour nous faire soupçonner chacun d'eux tour à tour. Une très bonne lecture que je recommande vivement, surtout pour ceux qui débutent avec Agatha Christie!

Prix : 5.49 €

Points positifs :
* Le huis-clos, le cadre
* L'originalité : la comptine, élément clé du récit
* Les personnages 
* Un récit court et simple à lire

Points négatifs :
* Le fait que les héros habituels d'Agatha Christie ne soient pas là peut en décevoir certains.
* Le récit serait encore plus captivant s'il était plus long.


09/11/2013

Seras-tu là ? , Guillaume Musso



Résumé : Elliott est un médecin américain réputé, père d'une sublime jeune fille de vingt ans, mais qui reste hanté par un inconsolable souvenir : son amour de toujours, Ilena, décédée il y a trente ans. Grâce à un mystérieux remède, il parvient à retourner dans le passé et à se confronter à son double, trente ans plus jeune. Arrivera-t-il à modifier le destin et à sauver sa douce Ilena ? Un retour dans le passé a-t-il des conséquences ?

Mon avis : Ayant besoin de simplicité dans mes lectures en ce moment, je me suis laissée tenter par l'un des nombreux romans de Musso. En effet, c'est un ouvrage épuré, simple et agréable à lire. Le personnage principal, Elliott, est attachant, tout comme son meilleur ami Matt : le lien très fort qui les unit est impossible à manquer. En revanche, l'histoire reste assez triste puisque les remords et le décès sont des notions clés tout au long du récit. La possibilité de retourner dans le passé est un point peu original, mais qui donne une dynamique au récit.

Prix : 7.22 €

Points positifs :
* Un roman simple et rapide à lire
* Amitié & Amour dominent le récit

Points négatifs :
* La tristesse du récit (à ne pas lire si votre moral est déjà bas..)
* Le manque d'originalité : encore et toujours les Etats-Unis, le stéréotype du retour dans le passé..

01/11/2013

Un lien de sang, Raquel P. Delfa


Résumé : Violeta, l'héroïne franco-espagnole, hérite de la maison de son grand-père en Espagne. Au moment de s'y rendre, elle rencontre un jeune homme mystérieux, qui se prétend être collectionneur : Armand. Il souhaite acheter le portrait de sa trisaïeule aux mystérieux yeux violets. Violeta découvre le journal intime de cette-dernière ainsi que des coupures de presse relatant des affaires sordides : des corps sans vie ont été découverts avec une vilaine morsure au cou..

Mon avis : L'édition "Talents Hauts" m'a fait découvrir un concept original : un chapitre en français, un chapitre en espagnol, ce qui m'a permis d'améliorer mon niveau tout en exercant ma passion pour la lecture. Violeta est une jeune fille attachante et curieuse, qui fait vivre le récit et le rend agréable. L'héritage et l'histoire en elle-même rendent le roman mystérieux et plein de rebondissements. C'est un livre que je recommande vivement à tous les "hispanohablante", même débutants ! 

Prix : 7.22 €

Points positifs :
* Une aventure mystérieuse
* Des personnages attachants
* Une écriture simple et un concept ludique

Points négatifs :
* Un récit un peu court

Battlefield 3 : Le Russe, Andy McNab


Résumé : Un dangereux terroriste est en cavale à Téhéran. Dima Mayakovsky, ancienne figure emblématique des forces spéciales russes, est envoyé par le Kremlin pour l'empêcher de commettre le pire : déclencher une bombe nucléaire. Entouré des meilleurs agents, il arpentera l'Iran et finira par rencontrer le sergent américain BlackBurn et ses acolytes, à qui il fera vivre un véritable cauchemar. Sa mission lui fera parcourir le monde, et il fera tout pour la mener à bien.

Mon avis : Je ne suis pourtant absolument pas adepte de ce genre de lecture, ni même des jeux vidéos en temps normal, mais vu que je lis en duo avec mon cher et tendre, j'ai du m'adapter à ses goûts ! L'histoire est plutôt bien menée. Les personnages ont pas mal d'humour, ce qui détend l'atmosphère, qui peut être vite pesante du fait des courses poursuites, dangers de mort et j'en passe. Le récit contient beaucoup de rebondissements : Téhéran, Paris, New-York : l'effet de lassitude n'est donc pas présent. Une lecture sympathique, bien qu'un peu masculine !

Prix : 8.55 €

Points positifs :
* L'originalité du récit : terrorisme, roman adapté d'un jeu..
* De courts chapitres qui facilitent la lecture

Points négatifs :
* Un vocabulaire difficile pour les non initiés, notamment au sujet des armes
* Un livre plutôt réservé aux hommes


La Fortune des Rougon, Emile Zola


Résumé : Zola nous présente ici la famille Rougon, obnubilée par la richesse et le pouvoir. Une des branches de cette-dernière, les Macquart leur font honte : ils sont profondément marqués par l'alcoolisme et le vice. Pour assouvir leurs désirs, les Rougon profitent du coup d'Etat de 1851 pour conquérir Plassans, la ville phare du récit de Zola. Républicains et monarchistes s'affrontent et se déchirent, alors que des histoires d'amour et des compromis naissent dans l'ombre.

Mon avis : Très attirée par l'Histoire, la période durant laquelle se déroule l'aventure des Rougon-Macquart m'a particulièrement plu. Zola dépeint très bien les mentalités et les modes de vie de l'époque, certes très différents du monde actuel. Certains personnages sont désagréables et odieux, d'autres engendrent l'empathie, ce qui crée une parfaite harmonie au sein du roman. Toutefois, les descriptions sont parfois un peu trop longues. En résumé, il s'agit d'un moment agréable et instructif mais qui ne détend pas forcément..

Prix : 4.37 €

Points positifs :
* Le cadre historique
* La beauté de la plume
* Les personnages représentatifs de la société

Points négatifs :
* Des descriptions parfois trop lourdes
* Un grand nombre de lieux et de personnages

21/10/2013

Le Magasin des Suicides, Jean Teulé


Résumé : " Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! " Rien que le slogan est épatant. Jean Teulé nous raconte ici, et avec plein d'humour, l'aventure de la famille Tuvache, gérante depuis plusieurs générations d'une boutique consacrée au suicide. Vous avez le choix entre corde, poison, sabre, lame ou encore arme à feu : il y en a pour tous les goûts, du trouillard au colosse ! Les maîtres mots de la maison restent idées noires et tristesse jusqu'à la naissance du cadet, Allan, qui lui a la joie de vivre...

Mon avis : Souvent séduite par l'originalité des histoires, je me suis facilement laissée tenter par ce livre, tant le sujet m'a semblé surprenant dès le premier coup d'oeil. J'ai toutefois eu peur d'être choquée, mais l'histoire est façonnée  de façon si humoristique que la mort est largement tournée en dérision et ne semble plus un tabou. C'est une lecture rapide et fluide, notamment grâce à l'écriture et à des chapitres courts. La fin m'a semblé totalement inattendue et a vraiment remis en question les idées que je m'étais faite tout au long du récit. En bref, une lecture simple, originale et agréable !

Prix : 4.94 €

Points positifs :
* L'originalité du sujet
* Des personnages attachants
* Une fin surprenante

Points négatifs :
* Des métaphores et des parties du texte parfois un peu trop poussées, ambigües
* Malgré la fin que l'auteur a donné à son récit, on se demande quelle morale voulait il qu'on en tire.

20/10/2013

Contes de la bécasse, Maupassant


Résumé : Maupassant, adepte du recueil de nouvelles, nous livre ici une kyrielle de récits aux thèmes variés. Entre adultère et horreurs de la guerre franco-prussienne, en passant par les histoires de la campagne normande, il y en a pour tous les goûts. Préparez-vous à passer du rire aux larmes, de l’amour à la haine, au travers d’anecdotes normandes malicieuses et moralisatrices.

Ce cochon de Morin : Le recueil commence doucement avec une histoire sympathique. Morin est à la fois odieux, mais aussi à plaindre. Tout au long du récit, on ne sait sur quel pied danser.  Le narrateur, quant à lui, se noie tantôt dans l’incorrection, tantôt dans la ruse. La fin nous tient en haleine tant on se demande ce qui va advenir de ce-dernier, mais aussi du personnage éponyme. Une lecture agréable qui nous rappelle que, qu’importe nos actes, nos actions passées ne sont jamais loin derrière nous…

La Folle : Le cadre de la guerre franco-prussienne de 1870 accouplé au thème de la folie et de la mort change tout de suite la donne. Bien que courte, la nouvelle est édifiante et l’horreur présentée m’a glacé le sang du début à la fin. Impossible de poser un avis sur ce récit : on ne peut pas dire qu’il séduit, mais pour sûr, il amène à s’interroger. A mon sens, l’acte commis dépasse la méchanceté gratuite et frôle la barbarie. L’ultime phrase est à méditer longuement…

Pierrot : Maupassant décrit ici à merveille la paysanne prétentieuse de l’époque qui rêve de quitter la province pour gagner Paris, affriolée par les toilettes clinquantes et la richesse démesurée. L’aversion pour Mme Lefèvre est impossible à éviter, tout comme l’empathie à l’égard de sa pauvre servante, Rose. Les défenseurs de la cause animale pousseraient des cris d’horreur à la simple lecture de ces quelques pages. De mon point de vue, on frôle également la cruauté et il en est de même que pour La Folle, la méditation est la clé du récit.

Menuet : La tristesse est toujours au rendez-vous, même si le titre évoquant la danse laisse penser le contraire. La douleur est néanmoins atténuée et l’histoire moins choquante. On arrive même à sourire quand le petit vieillard entame quelques pas chassés dans la pépinière du Luxembourg. Un récit qui laisse souffler un peu, après ces histoires successives un peu troublantes. La question finale du narrateur reste en suspens, mais c’est à vous d’y répondre…

La Peur : On se trouve directement confronté à un titre qui en dit long. Le départ est un peu mou et peut décevoir, mais il faut continuer et, au bout de quelques pages de lecture, tout s’accélère. Les sentiments de terreur sont parfaitement décrits et le lecteur vibre à chaque fin de phrase. On se demande si le narrateur sombre dans la folie, ou si son aventure est réelle. En tout cas, elle vous glacera le sang !

Farce normande : Voilà une histoire un peu plus gaie ! Le thème du mariage de riches fermiers reste peu original, mais l’histoire prête à sourire. La description de la réception quelque peu rustique est bien menée : eau-de-vie, femmes engoncées dans leurs corsets trop serrés, et langage de braconnier suffisent pour amuser.  La chute est cocasse et illustre parfaitement l’adage enfantin « Qui va à la chasse perd sa place. ». Une nouvelle agréable et semblable à une bouffée d’air frais parmi les maux dévoilés dans ce recueil.

Les sabots : Une nouvelle un peu molle, sans grand intérêt à mon sens. Le sujet n’est pas très élaboré. La jeune Adelaïde représente l’idiotie même, ce qui prête à sourire parfois et rend l’histoire un peu plus dynamique. La stratégie de M. Omont pour attirer la jeune fille est amusante, quoi que largement perverse. Une conclusion mitigée sur ce récit, il ne s’agit pas du meilleur écrit de l’ouvrage, ni de l’auteur en général.

La Rempailleuse : Retour au récit tragique et triste. A travers le couple Chouquet, Maupassant émet une large critique à l’encontre des personnes qui tirent profit des choses, sans scrupule aucun. Le but est d’attiser la haine du lecteur, ce qui se fait sans difficulté : ces personnages sont odieux. Il faut aussi en tirer une morale : ne jamais donner son amour à celui qui ne le mérite pas. Un beau récit qui amène à la réflexion…

En mer : Il s’agit sûrement de la nouvelle qui m’a le moins séduite dans ce recueil. Le domaine maritime et les termes qui lui sont propres ne m’ont pas attiré car trop technique à mon goût. Une lecture un peu décevante sur ce point. Toutefois, derrière ce décor, se cache à nouveau une morale qui, malgré mon manque d’entrain, ne m’a pas échappé : attention à ceux qui préfèrent sauver leurs biens plutôt que leurs frères…

Un Normand : L’histoire est amusante, principalement grâce au père Mathieu, chargé de la chapelle abritant la statue de « Notre-Dame du Gros Ventre ». Les péripéties mineures sont compréhensibles et intéressantes, mais Maupassant titille la curiosité du lecteur tout au long du récit sur un point qui semble important, pour l’évincer totalement au moment de la chute. De ce fait, on se demande où a voulu aller l’auteur et on reste sur notre faim…

Le testament : Ce récit nous donne une belle leçon de vie sur les liens familiaux, à travers le testament de Madame de Courcils, femme dévouée à sa famille tout au long de sa triste vie, sans recevoir la moindre récompense. Encore une fois, Maupassant ne se lasse pas de nous faire la morale, et cette histoire vante les mérites de nos mères, ce qui est une bonne chose à mon sens dans notre société actuelle qui privilégie les liens indirects.

Aux champs : Le thème de cette nouvelle est peu originale : une femme riche et stérile souhaite adopter l’enfant d’une famille de paysans. Cependant, l’auteur donne un tournant à son récit, qui une fois de plus, pousse à réfléchir sur le respect et la gratitude que l’on doit à nos parents. Au moment de la chute, on se demande quel parti prendre : défendre l’enfant jaloux ou les sentiments d’une mère aimante ?

Un coq chanta : Une nouvelle fastidieuse à lire, au même titre qu’En mer. Je n’ai pas été séduite par les exigences de Madame d’Avancelles, une femme belle, et qui le sait, et de surcroît, indécise sur la position à prendre face à ses nombreux prétendants. Le pire reste pour moi la fin, qui n’a ni queue ni tête et qui laisse le lecteur dans l’incompréhension totale.

Un fils : Quoi de plus normal qu’une discussion entre deux bons amis par une belle journée de printemps ? L’histoire prend un tournant fatidique lorsque l’un se met à parler des enfants illégitimes que les hommes de l’époque pouvaient avoir, sans même en avoir connaissance. L’idée de traiter ce sujet, toujours d’actualité par ailleurs, est intéressante et les péripéties évoquées sont ambigües : on se demande s’il faut plaindre l’homme qui se retrouve face à un fils niais, sans aucun bon sens et fainéant, et qui ne sait quoi faire pour confier sa paternité et aider son enfant incompétent à subvenir à ses besoins. Une agréable nouvelle, toujours aussi moralisatrice.

Saint-Antoine : Maupassant revient de nouveau sur le sujet de la guerre franco-prussienne, mais cette fois-ci, il y inclut les exécutions sommaires et le sentiment d’injustice. Il nous fait ressentir l’idée, trop souvent oubliée, qu’il est intolérable de laisser accuser quelqu’un à sa place, ce qui m’a réellement attiré. Mais, à cette époque, il s’agissait de choisir entre la vie et la mort. Alors, qu’auriez-vous fait à la place de Saint Antoine ?

L’aventure de Walter Schnaffs : Pour la première et dernière fois dans ce recueil, la guerre de 1870 est évoquée, mais cette fois-ci, du côté prussien et d’une manière plus amusante. Walter Schnaffs est un soldat trouillard et gras qui a peine à suivre le rythme des combats. Quand il se retrouve coincé dans un fossé, son unique pensée est de se faire faire prisonnier, ce qui tourne en dérision le récit. Une histoire sympathique qui détend l’atmosphère et clôt le recueil en beauté.

Prix : 2.38 €

Points positifs :
* La présence de morale
* Les sujets évoqués
* L'écriture simple et claire

Points négatifs :
* Quelques nouvelles dont le sens est difficile à cerner

13/10/2013

Go Free or Die, Jeri Ferris


Résumé : Harriet est une jeune esclave noire qui rêve de liberté depuis son plus jeune âge. Après avoir été vendue de nombreuses fois, elle se décide enfin à prendre la direction de la Pennsylvanie, où l'esclavage est interdit, pour rejoindre quelques familles Quakers qui l'aideront à être aussi libre que les oiseaux qu'elles croisent sur son chemin..

Mon avis : Si vous souhaitez débuter la lecture en anglais, ce livre est fait pour vous. Il est très court (une cinquantaine de pages) et le vocabulaire utilisé n'est pas des plus compliqués. Tout au long de ce récit, j'étais plongée dans le périple d'Harriet Tubman, véritable héroïne noire-américaine du XIX surnommée Moïse pour avoir aider des centaines d'esclaves à reconquérir leur liberté. La barrière de la langue n'a pas du tout été un problème. En clair, j'ai passé un très bon moment, court certes, mais agréable !

Prix : 4€

Points positifs :
* Le sujet : l'esclavagisme aux Etats-Unis au XIX siècle
* Le principe de "mini-biographie" d'Harriet Tubman
* Une écriture simple et agréable

Points négatifs :
* Une fin un peu précipitée

02/10/2013

Amok, Stefan Zweig


Résumé : L'effrayant Amok et son kris, qui court à grande vitesse, l'oeil vide, complétement fermé au monde extérieur et tuant quiconque sur son passage. Voilà comment se décrivait le personnage mystérieux que Zweig nous dévoile, jeune médecin expatrié dans la jungle malaise et dont la vie paisible a basculé à la simple rencontre d'une inconnue. Folie et amour sont encore au rendez-vous !

Mon avis : Du grand Zweig, comme d'habitude, même si j'avoue avoir été plus sensible à sa nouvelle intitulée Lettre d'une inconnue. La folie amoureuse est ici à son apogée, et comme toujours en lisant les écrits de cet auteur, j'étais bien contente de ne pas vivre cette terrible aventure. Les sentiments, et même les actes, sont si forts qu'on en est déstabilisé. Tout est fait pour maintenir en éveil la curiosité du lecteur, et il faut avouer que cela fonctionne. Une belle lecture, que je recommande !

Prix : 1.43 €

Points positifs :
* Le caractère mystérieux du récit.
* Une belle description de la vie de l'époque, et notamment des médecins expatriés.
* Une écriture agréable et précise adaptée à la traduction des sentiments du personnage.

Points négatifs :
* Une description un peu redondante du paysage nocturne.
* Une nouvelle qui n'est pas la plus brillante de l'auteur

22/09/2013

Les Vents Mauvais, Michaël Marshall


Résumé : John Henderson a quitté Black Ridge après la mort mystérieuse de son jeune fils, tué par une force inexplicable sur le ponton de leur lac. Trois longues années plus tard, il reçoit un étrange e-mail : quelqu'un sait ce qui est arrivé à son enfant. Convaincu de pouvoir trouver une réponse à cette tragique histoire, il s'embarque dans une folle histoire où le glacial vent de la forêt fait fureur. La malédiction est de nouveau en marche...

Mon avis : Je me suis lancée dans cette lecture grâce à une offre qui proposait ce livre gratuitement, et à vrai dire, j'ai été agréablement surprise ! L'auteur nous fait frissonner tout au long du périple de John. A travers son histoire, il laisse échapper des indices qui nous poussent à toujours lire un peu plus, à ne pas décrocher jusqu'à en comprendre la signification. Un livre à ne pas lire seule la nuit ! Toutefois, certains passages sont assez difficiles à cerner et sont compréhensibles après avoir lu quelques chapitres en plus.

Prix : 7.41 €

Points positifs :
* Une écriture simple avec quelques pointes d'ironies.
* Un personnage principal attachant.
* Un caractère mystérieux original (sorcellerie et maléfices au XXIe siècle)

Points négatifs :
* Certains chapitres concernent des personnages qui ne sont pas encore présentés dans l'histoire, ce qui rend la compréhension difficile.
* Une fin moins mystérieuse que ce que le récit laisse présager.

18/08/2013

Le Confident, Hélène Grémillon



Résumé : Suite au décès de sa mère, Camille se noie dans les lettres de condoléances. Cependant, une attire tout particulièrement son attention : elle n'est pas signée. Le mystérieux correspondant continuera de lui écrire, en lui narrant une tragique histoire sur fond de Seconde Guerre Mondiale, qui rime avec destins brisés et amours impossibles.

Mon avis : Un livre très bien mené qui alterne les lettres, et les paroles de l'héroïne. L'envie de toujours en savoir plus est omniprésente, ce qui pousse à dévorer le livre en une nuit ! La tournure des phrases, principalement dans les lettres, est excellente voire même poétique en ce qui concerne certains passages. 

Prix : 6.84 €

Points positifs :
* Une belle écriture dont on ne se lasse pas
* Une intrigue originale et prenante
* Le côté historique concernant la Seconde Guerre Mondiale est très détaillé, précis

Points négatifs :
* Les lettres sont tellement intéressantes, que les paroles de Camille peuvent être délaissées
* Pour un lecteur aguerri, l'intrigue peut être découverte avant la fin.


16/08/2013

Rutland Place, Anne Perry




Résumé : Charlotte est née dans une famille de la bourgeoisie anglaise. Cependant, elle n'a pas respecté les codes de son milieu, et s'est mariée avec un inspecteur de police, M. Pitt. Cette jeune femme ne peut s'empêcher de jouer les détectives, et passe son temps à vouloir élucider les moindres mystères, peu importe si sa vie est en danger. Ici, elle enquête au sujet de vols dans le quartier de Rutland Place, où vivent ses parents. Mina Spencer-Brown, une habitante du quartier, décède dans des circonstances mystérieuses. Notre héroïne se dévoue alors corps et âme à cette triste histoire, et fera tout pour démasquer le meurtrier.

Mon avis : Tout d'abord, il s'agit de mon premier livre d'Anne Perry. J'ai vraiment aimé ce roman policier, qui mêle mystères et Histoire. En effet, le décor est très bien planté et la vie de l'époque est décrite de manière précise. Charlotte est un personnage qui fait sourire, tant elle peut être parfois maladroite et inadaptée dans son milieu social. C'est un livre que je conseille vivement, mais d'après mes recherches, les autres romans d'Anne Perry placent Thomas Pitt en héros, ce qui est plus apprécié.

Prix : 7.13 €

Points positifs :
* Une intrigue bien menée
* Une description de l'époque victorienne parfaite (décor, costume, attitude..)

Points négatifs :
* Beaucoup de description, ce qui peut en lasser certain(e)s
* Roman plus "fade" que ceux qu'Anne Perry a écrit en général 

Pour aller plus loin :  Interview d'Anne Perry

15/08/2013

Le Trône de Fer, Intégrale 1, George R.R. Martin


Résumé : Au royaume des Sept Couronnes, la panique est bel et bien présente. L’hiver approche, saison redoutée de tous tant elle est violente et décime tout sur son passage. Au-delà du Mur, surveillé par la Garde de Nuit, une étrange et sanguinaire armée se forme. Mais il en faut plus pour effrayer les rois, reines et chevaliers qui s’affrontent pour conquérir le célèbre trône de fer. Le dilemme est pourtant simple : vivre ou mourir.

Mon avis : Ce roman fantastique m’a réellement séduite et réconcilié avec ce genre que j’avais délaissé depuis longtemps. L’immersion dans la vie des personnages est totale, on s’y attache, on en déteste certains, on les approuve ou encore les contredit. L’écriture est très belle, et imagée. C’est un vrai moment de plaisir, un plongeon dans un monde imaginaire, tiraillé entre soif de pouvoir et sentiments. Je vous conseille d’ailleurs de regarder la série télévisée !

Prix : 15.90 €

Points positifs :
* Des chapitres découpés selon les visions de chacun des personnages importants
* Des évènements attirants, qui poussent à lire toujours un peu plus
* Une belle écriture, souvent métaphorique et pointilleuse

Points négatifs :
* Beaucoup de personnages (Il est parfois difficile de les identifier car seul le nom est cité)
* Un langage parfois compliqué, notamment dans les tournures de phrases et le vocabulaire médiéval

Témoin indésirable, Agatha Christie



Résumé : Mme Argyle, une courageuse mère de famille qui s'est dévouée tout au long de sa vie pour ses cinq enfants adoptifs a été assassinée. L'un de ses fils, Jack, sera déclaré coupable et décèdera en prison quelques temps après son arrestation. Trop tard pour le docteur Calgary qui, deux ans plus tard, est venu trouver la famille Argyle pour confirmer l'alibi de Jack. Contrairement à toute attente de sa part, la famille n'est pas ravie de disculper l'un des leurs.. Une seule et unique question résonne dans toutes les têtes : mais qui a donc tué Mme Argyle ?

Mon avis : Du grand Agatha Christie, comme d'habitude ! Le fait que le récit se déroule dans un cadre familial est très intéressant. On pourrait croire que cela réduit le nombre de suspects, mais au contraire : il y en a huit ! Le parricide est un sujet qui n'est pas souvent évoqué dans les romans de la Reine du Crime, mais il faut avouer qu'elle s'en sort très bien. L'intrigue nous tient en haleine, jusqu'au bout. J'ai vraiment eu envie de savoir qui avait assassiné Mme Argyle, et malgré les indices semés tout au long de l'oeuvre, j'ai encore été prise au piège.

Prix Fnac : 5.04 €

Points positifs :
* Un sujet bien trouvé et peu commun pour l'auteur puisque le roman est basé sur le parricide mais aussi sur le thème de l'innocence (est-il vraiment mieux de savoir la vérité puisque les innocents souffriront ?)
* Intrigue à huit-clos et cadre familial peu ordinaires

Points négatifs :
* Absence des héros habituels
* Dr Calgary livre son verdict en réunissant toute la famille, comme Hercule Poirot. Je m'attendais à une autre fin, étant donné que le détective n'était pas là.

08/08/2013

Apparition et autres contes de l'étrange, Guy de Maupassant



Résumé : Dans ce recueil de huit nouvelles, Maupassant nous livre des récits teintés de folie et d'épouvante. Hallucinations, frissons, tout se mêle dans ce livre d'une centaine de pages. Fantômes, créatures mystérieuses, cimetières et pierres tombales sont au rendez-vous !

Mon avis :

Le Loup : La figure emblématique et enfantine de cet animal est au cœur du récit. Il s'agit plutôt d'un conte avec une histoire et une écriture relativement courte et simple. Il n'y a pas d'actions majeures, ni d'intrigue palpitante, mais la facilité de lecture rend le récit agréable.

La légende du Mont Saint Michel : Amusant et enfantin, on sourit rapidement de la ruse du Saint qui affronte le diable tout au long de cette histoire. Encore une fois, c'est assez simple à lire, tout en étant divertissant. Le lieu magique et mystérieux qu'est cette île est très joliment décrit.

Magnétisme : Un sentiment mitigé face à cette nouvelle. Il y a peu d'accroche mais l'idée du débat pour ou contre le magnétisme à cette époque est bien trouvé. Toutefois, le récit est trop court pour développer un tel sujet, ce qui rend les arguments peu convaincants, même si la fin fait doucement sourire malgré le manque de mystère.

Apparition : Il s'agit sûrement du récit qui m'a le plus attiré dans ce recueil. C'est très mystérieux, bien mené et bien écrit. Toutefois, on reste un peu sur notre faim une fois l'histoire terminée. L'avantage est qu'on peut interpréter le dénouement comme on le souhaite.

Lui ? : La solitude, la folie et les hallucinations sont très bien décrites. C'est une histoire intéressante, qui fait légèrement frisonner. Maupassant écrit de manière à ce qu'on ne souhaite pas prendre la place du personnage, que sa situation nous fasse peur et nous inquiète.

La Morte : Triste histoire d'amour, qui accentue sur le fait que la société a tendance à mettre en lumière les actes héroïques et les qualités des personnes décédées, sans jamais mentionner leurs défauts et leurs erreurs, sûrement de peur de salir l'image rendue. C'est un sujet original, dont la fin est quelque peu émouvante.

La Nuit : A travers un éloge de la nuit, Maupassant nous montre toute son importance et ses bien-faits. Toutefois, la tournure que prend l'histoire fait frissonner, tant on n'aimerait pas vivre ce genre de situation étrange. La fin est cependant un peu décevante.

L'Endormeuse : Le thème de l'histoire reste le plus original dans ce recueil, ce qui fait que je l'ai réellement apprécié, au même titre que l'Apparition. On se demande comment cela va finir, s'il s'agit d'un rêve, ou d'un fait réel. La fin est un petit clin d’œil au récit complet, et est très bien menée.

Prix : 2€

Points positifs :
* Originalité des idées
* Belle description des lieux, notamment de Paris
* Recueil intriguant

Points négatifs :
* Certaines nouvelles s'écartent un peu du thème général de la folie et de la peur
* Des fins parfois trop simples


07/08/2013

Lettre d'une inconnue, suivi de la Ruelle au Clair de lune, Stefan Zweig




Résumé : L'amour à sens unique ? Zweig le décrit parfaitement à travers deux simples nouvelles où les sentiments, aussi forts soient-ils, occupent une place capitale. Un écrivain Viennois découvre l'existence d'une admiratrice, qui l'aime en secret depuis des années... Un voyageur perdu rencontre un homme martyrisé et humilié par une fille à matelots… Un recueil subtil qui traite d’un sentiment important, mais parfois bafoué dans notre société moderne.

Mon avis :

Lettre d'une inconnue : C’est une nouvelle riche en sentiments. L’inconnue se voue corps et âme à son amour pour le romancier, et ne vit qu’à travers cela. C’est tellement fort, qu’on en devient mal-à-l’aise, réellement triste pour elle. On se demande s’il est possible de ressentir une telle passion, et ce qui adviendrait pour nous si cela arrivait… J’ai adoré, l’histoire est charmante, et l’écriture est fine et puissante. Un très bon moment de lecture !

La Ruelle au clair de lune : J’ai apprécié cette nouvelle pour son originalité : l’homme victime de la femme, sous son emprise totale aux yeux de tous. En général, lorsque le thème est abordé, c’est plutôt dans le sens inverse. Elle m’a moins ébloui que Lettre d’une inconnue, mais la magnifique plume de Zweig se fait aussi bien ressentir. On prend goût à l’errance du personnage principal dans les rues sombres d’un port français, et la fin est délicieusement bien écrite, de manière à ce qu’on reste en suspens…

Prix : 1.43 €

Points positifs :
Une écriture à la fois belle et simple
Des sujets originaux et bien traités
Un côté émouvant présent tout au long du livre

Points négatifs :
On pourrait s’attendre à connaître un peu plus les sentiments du romancier face à la lettre qu’il reçoit de la femme inconnue
* La seconde nouvelle prend un peu de temps à démarrer

01/08/2013

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire , Jonas Jonasson


Résumé : Le jour de son 100ème anniversaire, Allan Karlsson décide de s'enfuir de la maison de retraite où il réside, pour échapper à la fête qui lui est réservé. C'est alors le début d'une longue cavale à travers toute la Suède, où se mêlent meurtres, vols, et fous-rires! Ce vieil homme, qui semble tout à fait indifférent, ne cessera de vous épater. Malgré son aversion pour la politique tout au long de sa vie, il sera au coeur des conflits et mènera les quatre cent coups avec les grands hommes du XXeme siècle.

Mon avis :  Un roman comique remarquable et bien écrit, qui vous fait rire à chaque instant. L'Histoire est revisitée et tournée en dérision, ce qui permet d'entretenir sa connaissance des faits historiques, tout en s'amusant. Allan et sa bande sont des personnages auxquels on s'attache très vite et qu'on suit tout au long du roman avec plaisir et envie. Vivement la sortie du film au cinéma, ce qui compensera le fait qu'un second tome ne soit pas au programme.

Prix : 7.70 € 

Points positifs :
* Ecrit de qualité
* Une syntaxe accessible à tous 
* Humour tout à fait prenant

Points négatifs :
* Une double histoire (passé/présent) pouvant être difficile à suivre
* Le grand nombre de lieux étrangers peut parfois perdre le lecteur