29/11/2013

L'étrangleur de Cater Street, Anne Perry


Résumé : L'héroïne Charlotte Ellison est en avance sur son temps. Grande partisane de l'égalité homme / femme, elle rejette totalement les bonnes manières des demoiselles de son rang. A l'abri du regard protecteur de son père Edward, elle lit en cachette les faits divers locaux et manifeste un véritable engouement pour les affaires criminelles. Dans le Londres des années 1880, elle s'aventurera dans une dangereuse histoire de meurtre au côté du charmant inspecteur Pitt de Scotland Yard.

Mon avis : Il s'agit du premier roman des enquêtes Charlotte & Thomas Pitt, et j'avoue que je n'ai pas été déçue ! L'auteur nous tient en l'haleine jusqu'aux dernières pages et tarde à nous révéler l'identité de l'assassin. Malgré quelques longueurs de temps à autre, le récit est bien mené. L'histoire principale, qui est le crime, s'accouple parfaitement avec les péripéties secondaires, que je qualifierai de familiales. Les personnages sont très représentatifs de l'époque : tantôt odieux, tantôt attachants. Chacun d'eux a sa propre personnalité, ce qui offre une vaste perspective de lecture. En effet, chacun a son avis bien tranché sur l'affaire. L'avantage considérable à mes yeux reste la précision et le détail des moeurs de l'époque, leur mode de vie et leurs coutumes. Un véritable régal que je conseille à tous ceux qui ont envie de se lancer dans une nouvelle saga !

Prix : 7.13 €

Points positifs :
* Les références historiques et le cadre
* La diversité comportementale des personnages
* Le crime bien ficelé

Points négatifs :
* Quelques longueurs et répétitions

Pour aller plus loin :  Interview d'Anne Perry

17/11/2013

Interview d'Anne Perry





Qui est-elle ? : Née en 1938 en Angleterre, elle est l'une des auteures les plus renommées en ce qui concerne les romans policiers victoriens. Son premier roman, L'Etrangleur de Cater Street, publié en 1979, marque le début de nombreuses années de succès. Elle mettra en scène ses personnages dans une Angleterre du XIXe siècle, mais aussi à travers la Révolution Française et la Première guerre Mondiale. Anne Perry a également écrit des romans fantastiques non traduits en français à ce jour, dont Tathea.

Ses collections: Charlotte et Thomas Pitt, William Monk, Célie, Joseph et Matthew Reavley, Histoires de Noël



 ~ Pourquoi l'époque victorienne ? ~ 

Pour commencer, c'était en grande partie un coup de chance. Après, j'ai compris que c'était une excellente période pour ce que j'avais en tête : ce genre de roman mystérieux qui peut être résolu après observation et connaissance de la nature humaine, tout comme le travail d'une équipe de police de nos jours. C'est aussi assez proche de notre époque, ce qui rend l'histoire compréhensible pour chacun, avec une culture commune sur plusieurs points et une touche de glamour. Il y a des contrastes dramatiques entre les riches et les pauvres, le luxe et la misère. A cette époque, il y avait vraiment un immense optimisme et les gens étaient convaincus que tout était possible.

 ~ Comment faites-vous pour obtenir autant de détails ? ~

Je les ai collectés dans des tas de livres, qui remplissent des pièces entières. J'utilise aussi des photographies quand je le peux, qui ne datent pas de maintenant, mais aussi des descriptions verbales. Google fonctionne assez bien pour certaines recherches également.


~ Charlotte est-elle votre reflet ? ~

Charlotte est mon reflet dans un certain sens. Maintenant, je me sens plus comme grande tante Vespasia et j'adorerai être comme elle. Mais, oui, il y a quelque chose de moi, même si ce n'est qu'un petit peu, dans la plupart de mes personnages.


~ Dans quel contexte écrivez-vous ? ~

Je prévois chaque histoire en détails, avec une petite biographie de tous mes personnages avant de commencer. Puis, j'écris un premier brouillon, puis un second, et je les envoie à mon agent pour avoir son avis. Je me base sur cela, et je réécris au moins deux fois plus ensuite. L'équipe de publication de la maison d'édition a besoin d'un ensemble de correction, et les vérifie par la suite. J'ai pour habitude d'écrire en écoutant de la musique classique, mais maintenant, je constate que j'écoute plus que je ne travaille, donc le silence est préférable. Je ne bois pas du tout de thé, mais j'arrête assez souvent pour aller marcher et boire un verre d'eau.

~ D'où vient votre passion pour la lecture ? ~

Je pense que c'est quelque chose avec laquelle on nait. Je ne me souviens pas avoir été différente, c'est juste que je n'agissais pas comme maintenant. Un jour, j'ai commencé et je n'ai plus jamais regardé en arrière. Voilà qui je suis.

~ Quels sont vos auteurs favoris ? De quelle époque ? ~

J'adore G.K. Chesterton, principalement pour sa poésie, mais aussi beaucoup d'autres poètes de la même période. En ce qui concerne la fiction, j'apprécie les écrivains américains de notre époque, comme Michael Connolly, Jeffery Deaver, Robert Crais.


Un grand merci à Anne Perry et à ses agents de presse ! 

Pour aller plus loin : Son site internet ~ Ses livres


16/11/2013

Trois souris, Agatha Christie



Résumé : La toute nouvelle pension de famille "The Monkswell Manor" vient d'ouvrir ses portes. Gilles et Molly, un jeune couple, en sont les heureux propriétaires mais vont vite déchanter : l'une des personnes se trouvant dans le manoir sera la prochaine victime du meurtrier de Londres. Ce-dernier utilise l'appeurante comptine des Trois Souris que voici :

Trois souris, trois souris, trois souris aux yeux crevés.
Trottinaient-menu, trottinaient-menu, trottinaient-menu après la fermière.
Quand, aiguisant son couteau, la mégère, une à une, leur a coupé la queue.
A-t-on jamais rien vu de plus affreux que trois souris sans yeux ni queue ?

Mon avis : Rien que le fait que cette nouvelle ait fait l'objet d'une pièce de théâtre à l'affiche pendant plus de trente ans est remarquable ! Agatha Christie reste mon auteure préférée et j'avoue qu'elle ne m'a jamais déçue. Pas de Poirot, de Miss Marple ou de Beresford à l'horizon, mais rien n'empêche que ce huis-clos soit un délice. Une pension de famille, loin de la ville et coupée du monde par la neige : le lieu rêvé pour un crime parfait, non ? Les personnages sont très intrigants et la Reine du Crime fait tout pour nous faire soupçonner chacun d'eux tour à tour. Une très bonne lecture que je recommande vivement, surtout pour ceux qui débutent avec Agatha Christie!

Prix : 5.49 €

Points positifs :
* Le huis-clos, le cadre
* L'originalité : la comptine, élément clé du récit
* Les personnages 
* Un récit court et simple à lire

Points négatifs :
* Le fait que les héros habituels d'Agatha Christie ne soient pas là peut en décevoir certains.
* Le récit serait encore plus captivant s'il était plus long.


09/11/2013

Seras-tu là ? , Guillaume Musso



Résumé : Elliott est un médecin américain réputé, père d'une sublime jeune fille de vingt ans, mais qui reste hanté par un inconsolable souvenir : son amour de toujours, Ilena, décédée il y a trente ans. Grâce à un mystérieux remède, il parvient à retourner dans le passé et à se confronter à son double, trente ans plus jeune. Arrivera-t-il à modifier le destin et à sauver sa douce Ilena ? Un retour dans le passé a-t-il des conséquences ?

Mon avis : Ayant besoin de simplicité dans mes lectures en ce moment, je me suis laissée tenter par l'un des nombreux romans de Musso. En effet, c'est un ouvrage épuré, simple et agréable à lire. Le personnage principal, Elliott, est attachant, tout comme son meilleur ami Matt : le lien très fort qui les unit est impossible à manquer. En revanche, l'histoire reste assez triste puisque les remords et le décès sont des notions clés tout au long du récit. La possibilité de retourner dans le passé est un point peu original, mais qui donne une dynamique au récit.

Prix : 7.22 €

Points positifs :
* Un roman simple et rapide à lire
* Amitié & Amour dominent le récit

Points négatifs :
* La tristesse du récit (à ne pas lire si votre moral est déjà bas..)
* Le manque d'originalité : encore et toujours les Etats-Unis, le stéréotype du retour dans le passé..

01/11/2013

Un lien de sang, Raquel P. Delfa


Résumé : Violeta, l'héroïne franco-espagnole, hérite de la maison de son grand-père en Espagne. Au moment de s'y rendre, elle rencontre un jeune homme mystérieux, qui se prétend être collectionneur : Armand. Il souhaite acheter le portrait de sa trisaïeule aux mystérieux yeux violets. Violeta découvre le journal intime de cette-dernière ainsi que des coupures de presse relatant des affaires sordides : des corps sans vie ont été découverts avec une vilaine morsure au cou..

Mon avis : L'édition "Talents Hauts" m'a fait découvrir un concept original : un chapitre en français, un chapitre en espagnol, ce qui m'a permis d'améliorer mon niveau tout en exercant ma passion pour la lecture. Violeta est une jeune fille attachante et curieuse, qui fait vivre le récit et le rend agréable. L'héritage et l'histoire en elle-même rendent le roman mystérieux et plein de rebondissements. C'est un livre que je recommande vivement à tous les "hispanohablante", même débutants ! 

Prix : 7.22 €

Points positifs :
* Une aventure mystérieuse
* Des personnages attachants
* Une écriture simple et un concept ludique

Points négatifs :
* Un récit un peu court

Battlefield 3 : Le Russe, Andy McNab


Résumé : Un dangereux terroriste est en cavale à Téhéran. Dima Mayakovsky, ancienne figure emblématique des forces spéciales russes, est envoyé par le Kremlin pour l'empêcher de commettre le pire : déclencher une bombe nucléaire. Entouré des meilleurs agents, il arpentera l'Iran et finira par rencontrer le sergent américain BlackBurn et ses acolytes, à qui il fera vivre un véritable cauchemar. Sa mission lui fera parcourir le monde, et il fera tout pour la mener à bien.

Mon avis : Je ne suis pourtant absolument pas adepte de ce genre de lecture, ni même des jeux vidéos en temps normal, mais vu que je lis en duo avec mon cher et tendre, j'ai du m'adapter à ses goûts ! L'histoire est plutôt bien menée. Les personnages ont pas mal d'humour, ce qui détend l'atmosphère, qui peut être vite pesante du fait des courses poursuites, dangers de mort et j'en passe. Le récit contient beaucoup de rebondissements : Téhéran, Paris, New-York : l'effet de lassitude n'est donc pas présent. Une lecture sympathique, bien qu'un peu masculine !

Prix : 8.55 €

Points positifs :
* L'originalité du récit : terrorisme, roman adapté d'un jeu..
* De courts chapitres qui facilitent la lecture

Points négatifs :
* Un vocabulaire difficile pour les non initiés, notamment au sujet des armes
* Un livre plutôt réservé aux hommes


La Fortune des Rougon, Emile Zola


Résumé : Zola nous présente ici la famille Rougon, obnubilée par la richesse et le pouvoir. Une des branches de cette-dernière, les Macquart leur font honte : ils sont profondément marqués par l'alcoolisme et le vice. Pour assouvir leurs désirs, les Rougon profitent du coup d'Etat de 1851 pour conquérir Plassans, la ville phare du récit de Zola. Républicains et monarchistes s'affrontent et se déchirent, alors que des histoires d'amour et des compromis naissent dans l'ombre.

Mon avis : Très attirée par l'Histoire, la période durant laquelle se déroule l'aventure des Rougon-Macquart m'a particulièrement plu. Zola dépeint très bien les mentalités et les modes de vie de l'époque, certes très différents du monde actuel. Certains personnages sont désagréables et odieux, d'autres engendrent l'empathie, ce qui crée une parfaite harmonie au sein du roman. Toutefois, les descriptions sont parfois un peu trop longues. En résumé, il s'agit d'un moment agréable et instructif mais qui ne détend pas forcément..

Prix : 4.37 €

Points positifs :
* Le cadre historique
* La beauté de la plume
* Les personnages représentatifs de la société

Points négatifs :
* Des descriptions parfois trop lourdes
* Un grand nombre de lieux et de personnages