11/11/2014

Marple, Poirot, Pyne... et les autres, Agatha Christie




Résumé : Dans ce recueil de huit nouvelles, la Reine du Crime mêle vols de bijoux, trésors enfouis et mystérieux assassinats. Les héros qui parviendront à résoudre ces affaires ne sont autres que la douce Miss Marple, le grand Hercule Poirot et le paisible Parker Pyne. Comme à son habitude, Agatha Christie parvient à poser le décor et à jouer avec ses personnages en quelques pages, puis résout chaque énigme de la manière la plus inattendue. Un véritable feu d'artifice !

Le mot pour rire : J'ai trouvé très judicieux de placer cette nouvelle en premier puisqu'on débute avec la douceur de Miss Marple. Le fait qu'il s'agisse d'un trésor introuvable est une bonne intrigue. Les personnages sont bien décrits de manière à ce qu'on comprenne que les héritiers sont assoiffés d'argent. La fin est remarquable, du grand Agatha Christie !

Le mystère des régates : Ici, c'est Monsieur Parker Pyne qui joue le rôle de détective pour régler une affaire de vol de bijou. Je ne connaissais pas du tout ce personnage, et il faut dire qu'il ne m'a pas déplu. J'aime beaucoup ce genre de nouvelles où le nombre de suspects est important, puis se réduit petit à petit, pour ne finir qu'à une seule solution. Encore une fois, l'intrigue est bien ficelée et la fin, inattendue.

L'intrigante de Pollensa : A nouveau, il s'agit de Parker Pyne qui est à l'affiche. L'intrigue est originale. J'ai particulièrement aimé le personnage de Madame Chester : incurablement "victorienne", vieille école et stricte sur les bonnes manières des jeunes filles, mais qui au fond, est plus douce qu'il n'y parait. La chute prête à sourire.

Nous deux mon chien : Voici le hic de ce recueil. Outre le fait que cette nouvelle peint la grande amitié qui lie une femme à son chien, l'histoire n'a aucun rapport avec les autres récits. Il n'y a pas réellement d'intrigue, ni même la présence d'un des célèbres enquêteurs de Christie. Je l'aurais sûrement apprécié à sa juste valeur si elle figurait dans un autre recueil plus adéquat.

Droit d'asile : Une nouvelle pleine de mystère qui fait un peu oublier le couac de la précédente, avec une Miss Marple fidèle à elle-même qui vient aider sa filleule Bunch à résoudre un meurtre. Comme d'habitude, une intrigue et une fin surprenante, ainsi que des personnages agréables.

Miss Marple raconte une histoire : Une fois de plus, Miss Marple entre en scène. C'est un personnage adorable qui s'égare beaucoup lorsqu'elle parle, ce qu'Agatha Christie traduit à merveille et qui fait sourire. J'ai beaucoup aimé l'intrigue et le dénouement, même si certains détails semblent parfois un peu tirés par les cheveux.

La providence des amants : Je n'ai pas réellement apprécié cette nouvelle, et je pense que c'est particulièrement à cause d'un personnage : Monsieur Satterthwaite. C'est une véritable fouine qui sait tout sur tout le monde, imbu de sa personne puisqu'il se considère "Spectateur de la Vie". L'intrigue est originale, mais assez compliquée à cerner.

Vol de bijoux à l'hôtel Métropole : Enfin, pour conclure ce recueil plutôt réussi, Hercule Poirot fait son apparition, accompagné de son fidèle ami Hastings. Comme à son habitude, le duo fait sourire et dynamise la nouvelle. L'intrigue est simple mais ponctuée de certains détails compliqués que j'avoue ne pas avoir retenus.

Prix : 5.30 €

Points positifs :
* Des intrigues et des chutes surprenantes
* Des personnages pour tous les goûts
* Une écriture simple et agréable

Points négatifs :
* Un déséquilibre entre les enquêteurs : seule une nouvelle est dédiée à Poirot
* Une nouvelle hors-sujet : Nous deux mon chien

10/11/2014

La vérité sur l'Affaire Harry Quebert, Joël Dicker



Résumé : A New York, un jeune écrivain, Marcus Goldman, est face à un problème majeur : il ne trouve plus l'inspiration alors qu'il est censé rendre son manuscrit à son éditeur dans les plus brefs délais. Toutefois, tout va finir par basculer : son plus grand ami, le célèbre écrivain Harry Quebert, est accusé d'avoir tuer une jeune fille de 15 ans du nom de Nola Kellergan, avec qui il aurait eu une liaison dans les années 1970. Persuadé que son ami est innocent, Marcus abandonne tout et part mener sa propre enquête dans le New Hampshire.

Mon avis : Ce livre est une petite merveille, un véritable coup de cœur. Malgré ses 600 pages, je l'ai dévoré en un week-end et je ne me suis pas ennuyée une seconde. J'ai beaucoup aimé les personnages, et je trouve que la mère de Marcus Goldman est particulièrement amusante et son côté décalé prête à sourire. Nola est un personnage que j'ai également beaucoup apprécié, même si sa "niaiserie" m'a parfois énervé. Je trouve qu'il y a plein de mystères autour de cette jeune fille, ce qui m'a tenu en haleine jusqu'au bout. Malgré quelques redondances parfois et une écriture un peu simpliste, le roman est plein de péripéties et de rebondissements. Je le conseille vivement

Prix : 9.20€

Points positifs :
* Des personnages agréables et mystérieux
* Un roman plein de rebondissements
* Une histoire originale et un dénouement surprenant

Points négatifs :
* Quelques répétitions
* Une écriture parfois simpliste



24/08/2014

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre, Ruta Sepetys



Résumé : Lina, une jeune adolescente Lituanienne passionnée par l'art et très douée pour le dessin, mène une vie paisible jusqu'à cette fameuse nuit de juin 1941. Des gardes soviétiques viennent la chercher, elle, sa mère et son petit frère, pour les déporter en Sibérie. Lors de ce long voyage, et plus encore à l'arrivée au camp, les conditions de vie sont déplorables. Il ne s'agit plus de vie, mais de survie. Malgré tout, Lina tient bon, et la rencontre du jeune Andrius ne lui sera que bénéfique...

Mon avis : Il faut avouer que ce livre est poignant. Je n'avais jamais lu un roman relatif aux actes commis par les soviétiques lors de la Seconde Guerre Mondiale, étant donné que la plupart d'entre eux tourne autour des crimes hitlériens. Les personnages sont bien plus qu'attachants, ce qui finit par nous donner l'impression qu'on aimerait se battre pour eux, voire même leur crier de ne pas lâcher lors des pires situations du récit, qui sont nombreuses, cela va sans dire. Toutefois, ce n'est pas un coup de cœur, et j'ai déjà été beaucoup plus marquée et transportée par d'autres histoires. La fin m'a légèrement déçu et je pense que l'auteure s'est attardée sur certaines descriptions au détriment de détails bien plus importants à mes yeux. Cela reste tout de même une bonne lecture que je conseille vivement aux mordus d'Histoire !

Prix : 14.20€

Points positifs :
* Un cadre historique original : côté soviétique et non allemand cette fois
* Des personnages admirables et attachants
* De belles valeurs transmises, amour et espoir entre autres

Points négatifs :
* Une fin qui ne se révèle pas à la hauteur du roman
* Des détails parfois trop facilement délaissés par l'auteure

06/08/2014

L'enfant des cimetières, Sire Cédric





Résumé : Tout commence par une histoire macabre : un fossoyeur tue femme et enfants à coup de fusil à pompe avant de retourner l'arme contre lui. Quel sujet en or pour David et Aurore, journalistes ! Ils ne se doutent absolument pas que ce tragique fait-divers dépasse les limites de la raison et va conduire à une vague de meurtres mystérieux...



Mon avis : J'ai beaucoup aimé le style d'écriture de l'auteur : fluide, simple, mais qui suscite l'attention du lecteur et le tient en haleine jusqu'au bout. J'ai dévoré ce livre en ayant toujours l'envie d'en savoir plus et j'ai été conquise par le mélange de réel et de surnaturel. Ce roman fait frissonner mais il faut tout de même noter qu'étant peu friande de "magie noire", j'avoue m'être parfois ennuyée durant les passages ayant trait à ce sujet, idem pour le prologue.

Prix : 7.70€

Points positifs :
* Le mélange entre policier et horreur, réalité et fantastique
* Une écriture simple et légère

Points négatifs :
* Des passages parfois ennuyants et trop descriptifs

27/05/2014

Demain j'arrête, Gilles Legardinier



Résumé : Au départ, Julie s'est intéressée à son voisin pour une raison très simple, voire même idiote : son nom est amusant. Mais très vite, elle se rend compte qu'il n'y a pas que cela : son petit côté mystérieux, son charme... Pour tout savoir sur lui, Julie est prête à tout, même à prendre des risques délirants.

Mon avis : Ce livre est une véritable bouffée d'oxygène lorsque vous avez besoin d'un petit coup de pouce pour garder la forme. L'humour de l'auteur est présent du début à la fin, et vous n'avez pas fini de rire ! Julie est le personnage typiquement attachant : une grande maladroite au cœur d'artichaut. Le livre se lit facilement et à aucun moment vous ne vous lasserez : il n'y a pas de longueur grâce à de courts chapitres. Ce n'est peut-être qu'un détail, mais il me semble important à souligner tout de même : ce livre s'apparente plutôt à de la chick-lit mais a été écrit par un homme, ce qui prouve le talent de ce-dernier qui sait s'adapter à plusieurs registres différents. Après cette lecture, que je vous recommande vivement, vous pourrez vous-aussi répondre à la question de l'auteur : "Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait dans votre vie ?"

Prix : 7.32€

Points positifs :
* Une écriture simple et agréable
* Un humour fracassant
* Un personnage principal adorable

Points négatifs :
* Une intrigue prévisible

Les Hauts de Hurle-Vent, Emily Brontë


Résumé : Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres occupées par une famille qui vivait heureuse jusqu'à l'adoption d'un jeune bohémien : Heathcliff. Ce-dernier, éperdument amoureux de la fille de son bienfaiteur prénommée Catherine, prépare une vengeance des plus féroces. En effet, il décide de s'accaparer la fortune de la famille et ne cesse de faire chanter les héritiers légitimes. Cette triste malédiction pèsera sur la famille jusqu'à ce que Catherine aime à son tour un homme méprisable et fruste.

Mon avis : Ce livre est un grand classique que je me devais absolument de lire au moins une fois dans ma vie. J'ai beaucoup aimé l'imagination dont a fait preuve Emily Brontë pour construire cette histoire, elle qui était si jeune au moment de la rédaction de cette ouvrage et qui n'a jamais été confrontée aux passions et haines qu'elle relate. Les sentiments sont très bien décrits et le lecteur en ressent chacun des effets. Les personnages sont peints de manière à ce qu'on fasse preuve à leur égard, tantôt de la haine, tantôt de la compassion. Une belle oeuvre littéraire, qui reste toutefois entachée par de nombreuses longueurs et un nombre de personnages important.

Prix : 5.32 €

Points positifs :
* La beauté et la pureté de l'écriture
* La description des sentiments
* Des personnages pour tous les goûts

Points négatifs :
* Des passages descriptifs trop longs
* Des personnages beaucoup trop nombreux

Lexi Smart a la mémoire qui flanche, Sophie Kinsella



Résumé : Lexi Smart est l'incarnation de la banalité : 25 ans, un train de vie plutôt métro/boulot/dodo, un physique pas très charmeur, et trois bonnes copines pour égayer ses week-ends moroses. Toutefois, sa vie va finir par basculer : elle se réveille dans une chambre d'hôpital complètement métamorphosée. Désormais, elle a un sourire ravageur, une silhouette de mannequin et un mari plein aux as, sans oublier une amnésie partielle qui l'empêche de se souvenir des trois années passées. Pourquoi ses anciennes amies lui ont-elles tourné le dos ? Depuis quand vit-elle dans un somptueux appartement ? Son mariage est-il vraiment aussi bien qu'il le laisse paraître ? Ce qui attend Lexi Smart n'est pas de tout repos...

Mon avis : J'avais envie d'une lecture simple, sans prise de tête, et j'avoue que ce livre correspondait tout à fait à mes attentes (je remercie encore ma binôme Darkness Turns Me On qui me l'a envoyé à l'occasion d'un swap). Le style d'écriture est agréable et peu compliqué, ce qui fait qu'on dévore le livre très rapidement. L'histoire est drôle et le personnage de Lexi, maladroite et perdue, est très attachant. Toutefois, j'ai trouvé que certains passages n'étaient pas très clairs, notamment sur ce qui est relatif à son accident. Dans l'ensemble, une bonne lecture que je recommande vivement aux amateurs/amatrices de chick-lit

Prix : 7,40€

Points positifs :
* L'humour et la simplicité
* Un personnage attachant

Points négatifs :
* Quelques questions qui restent sans réponse à la fin du roman

04/01/2014

Des contes de Noël, Anne Perry



Résumé : L'Angleterre est bercée par l'hiver mais la magie de Noël risque d'être entachée par d'effroyables crimes. Les traditionnels héros d'Anne Perry ne vont pas avoir le plaisir de goûter aux festivités de fin d'année. Les dîners de famille font place aux odieuses révélations et aux réglements de compte. La reine du polar victorien nous livre ici un quatuor de contes, chacun assorti d'une morale pour rappeler l'importance de Noël.

La disparue de Noël : L'histoire tourne parfois un peu en rond, certes, mais le thème principal m'a beaucoup plu : il s'agit d'un voyage expiatoire inspiré de ceux effectués au Moyen-Age pour pardonner ses fautes. En effet, Noël est ici présenté comme un temps de pardon et d'indulgence, Anne Perry nous offrant alors une morale à méditer. Le récit est vécu à travers les yeux de Lady Vespasia Cumming-Gould, un personnage secondaire des aventures de Charlotte & Thomas Pitt, ce qui donne une certaine fraîcheur au conte mais aussi l'envie d'en savoir plus sur cette femme dont on parle peu en général.

Le voyageur de Noël : Il s'agit du conte que j'ai le moins apprécié parmi ce recueil. L'intrigue est assez fade puisqu'il n'y a pas beaucoup de possibilités différentes pour la résoudre. La chute est beaucoup trop molle : à vrai dire, il n'y en a pas réellement car le nom du coupable est révélé comme une pure évidence, sans réelles explications. En revanche, même si ce n'est qu'un détail, j'ai jugé important de relever qu'Anne Perry a fait un véritable effort dans le choix de ses personnages et de leur vie d'une manière générale, notamment dans le choix des prénoms (Ephraim, Naomi, Benjamin sont des références bibliques qui rappelle l'origine de Noël).

La détective de Noël : Cette fois-ci, l'auteure utilise le personnage exécrable de Mariah Ellison, la grand-mère de Charlotte Pitt. Toutefois, ce conte va nous permettre de découvrir qu'elle n'est pas si odieuse que ça : elle qui détestait le métier de policier se met pourtant à jouer le rôle de détective et à enquêter sur un meurtre pour faire régner la justice et la paix au moment de Noël. Un conte agréable, regorgeant de secrets de famille et révélateur de la nature en réalité avenante de Mariah, que l'on ne considérera plus de la même façon après cette lecture.

Le secret de Noël : Dominic Corde est ici le personnage principal, ce qui permet de le découvrir un peu plus.  J'ai été surprise de le découvrir si peu sûr de lui. L'intrigue est assez intéressante, mystérieuse, surtout du fait qu'elle se déroule à huis-clos dans un petit village coupé du monde par la neige, où tout le monde se connait et où les commérages vont bon train. Un conte sympathique pour clore ce recueil avec en prime un sermon de Noël qui sert de morale à l'histoire en rappelant l'importance de cette fête.

Prix : 9.69 €

Points positifs :
* La découverte des personnages secondaires en tant que personnages clés du récit
* La morale : le pardon, l'aveu, l'amour...

Points négatifs :
* Le titre n'est pas tout à fait approprié : les contes se passent pendant la période de Noël mais pas le jour de la fête : on évoque plus la neige, le froid et les préparatifs que le 25 décembre lui-même.
* Des histoires un peu longue à démarrer

Pour aller plus loin :  Interview d'Anne Perry