30/05/2015

Jane Eyre, Charlotte Brontë


Résumé : Jane Eyre ne semble rien avoir pour plaire. Elle est pauvre, orpheline et pas très jolie. Malgré tout, et grâce à sa force de caractère et ses principes, elle parviendra, non sans difficultés, à s'intégrer dans la société anglaise de l'époque victorienne. Elle affrontera une tante tyrannique, un pensionnat pour filles des plus sévères mais particulièrement l'horrible sentiment de ne jamais se sentir chez soi. A travers ce roman éponyme, on plonge dans la vie mouvementée de cette héroïne qui a le don de passer du rire aux larmes en un instant. 

Mon avis : Etant donné que j'adore les classiques, ce roman m'a beaucoup plu. J'ai particulièrement apprécié les moments où l'auteur s'adressait directement au lecteur. Cela m'a permis de me sentir plus concernée et toujours attirée par le récit souvent noyé dans de longues descriptions (parfois ennuyeuses certes, mais propres aux romans de cette époque, ce qui fait qu'on a tendance à s'y habituer). Il faut avouer qu'il n'y a pas vraiment d'intrigue, le tout étant plus ou moins prévisible dès le départ. Mais tout de même, la plume de Charlotte Brontë est divine et il m'était impossible d'être insensible à la répartie de Jane et à la réflexion qu'elle menait lorsqu'elle se retrouvait face à ses propres sentiments. Un grand classique qui révèle le talent de la famille Brontë.

Prix : 5.10€

Points positifs :
* La proximité entre l'auteur et le lecteur
* Le personnage de Jane
* La beauté de l'écriture

Points négatifs :
* L'absence d'intrigue
* L'importance des descriptions

24/05/2015

3096 jours, Natascha Kampusch


Résumé : Natascha Kampusch, une enfant de dix ans, est enlevée sur le chemin de l'école le 2 mars 1998. Elle sera enfermée dans une minuscule cave par Wolfgang Priklopil pendant 3096 jours, c'est à dire huit ans et demi. En 2006, elle parvient finalement à s'échapper. A travers cette autobiographie, Natascha Kampusch dévoile les moindres détails de sa longue captivité, des circonstances de son enlèvement jusqu'au jour où elle a réussi à prendre la fuite, en passant par ses conditions de vie au côté de son bourreau. 

Mon avis : Il est très difficile de donner son avis sur un tel livre. Je ne peux pas me permettre de juger son contenu. Certes, Natascha Kampusch peut paraitre parfois paradoxale, notamment lorsqu'elle semble trouver des circonstances atténuantes à Priklopil, mais ce qu'elle a vécu lui appartient et ne mérite aucune critique sur le fond. En ce qui concerne la forme, je trouve que l'auteur a su trouver les bons mots pour partager son vécu, malgré quelques longueurs descriptives de temps à autre. Globalement, l'écriture est fluide et agréable à lire. J'ai apprécié le fait que l'auteur débute son autobiographie en parlant de sa vie avant son enlèvement. Cela permet de comprendre quel genre de petite fille elle était avant le drame et de voir les conséquences de sa séquestration. En bref, c'est un récit autobiographique que je conseille pour les férus de témoignages. Il vous marquera à coup sûr !

Prix : 7.10€

Points positifs :
* Les valeurs mises en lumière par ce témoignage : la persévérance, l'espoir..
* La réponse à de nombreuses questions et le démenti de certaines rumeurs médiatiques

Points négatifs :
* Des passages descriptifs trop importants
* Un récit qui peut sembler malsain et choquant