24/08/2016

Tokyo, Mo Hayder



Résumé : Dans les années 90, une jeune britannique du nom de Grey s'installe à Tokyo sans argent ni bagages. Elle y rencontre Jason dans un parc, le personnage clé de son périple puisque celui-ci va lui trouver un toit et un emploi en tant qu'hôtesse dans un club privé.  C'est d'ailleurs à cette occasion qu'elle va croiser le chemin de la mafia, notamment de leur chef Monsieur Fuyuki. Mais son voyage n'est pas sans but : elle s'est promis de retrouver un film dont l'existence est contestée. Il montre une scène violente datant de la guerre entre la Chine et le Japon. Une seule personne peut l'aider : le seul survivant, Shi Chongming.

Mon avis : Nouvelle escale en Asie après la découverte de Stupeur et tremblements d'Amélie Nothomb mais ici, l'ambiance est réellement différente. Pour une première entrée dans le monde de Mo Hayder, je peux vous confirmer qu'elle mérite amplement le titre de "Reine du glauque". Elle maîtrise parfaitement l'art de créer des personnages décalés pour mettre mal à l'aise son lecteur. Tous ont leurs propres mystères et secrets et contribuent grandement à l'atmosphère étouffante du roman. Mo Hayder est d'ailleurs tout aussi douée pour tisser une toile de fond terrifiante. En effet, le roman s'articule autour de deux histoires : d'une part, celle de Grey dans les années 90 et d'autre part, celle de Shi Chongming et sa famille pendant la guerre opposant la Chine et le Japon. Deux histoires à priori différentes mais qui pourtant vont s'entremêler pour former un thriller historique sombre et dérangeant et s'achever par une fin explosive. Âmes sensibles s'abstenir, mais pour les lecteurs passionnés par cette partie du globe ou tout simplement avides d'histoires atypiques, foncez !

Prix : 7.40€

Points positifs :
* L'enchevêtrement de deux histoires
* Des personnages atypiques
* Le contexte historique

Points négatifs :
* De nombreux passages choquants 

20/08/2016

Docteur Sleep, Stephen King



Résumé : Danny Torrance n'est plus le petit garçon du temps de l'Hôtel Overlook. Il a bien grandi et est désormais aide-soignant dans un hospice. C'est dans ce cadre qu'il exerce son don pour apaiser les mourants. Voilà pourquoi il se fait appeler Docteur Sleep. Grâce à cette nouvelle vie, il croyait être bien loin des démons de son enfance mais sa rencontre avec la jeune Abra Stone va changer sa vie à jamais.

Mon avis : Ce roman étant la suite de Shining, je vous invite à lire ma précédente chronique qui se trouve ici. Celle-ci sera d'ailleurs un peu répétitive puisque j'ai également adoré ce second tome et ce, pour les mêmes raisons : le don de Danny et l'intrigue qui s'y rattache, l'atmosphère du roman et la qualité des personnages. Je soulignerai tout de même deux nouveautés. La première, bien entendu, est l'âge de Danny. Trente ans plus tard, il a bien changé et comme vous le savez peut-être déjà, j'aime beaucoup suivre les évolutions d'un personnage qui me tient à cœur. À la fin de Shining, je me suis demandée si Danny deviendrait comme son père et Stephen King a parfaitement répondu à mes interrogations dans Docteur Sleep. La seconde nouveauté est l'entrée en scène d'Abra : une jeune fille qui m'a fait penser à Danny, comme si elle remplaçait le rôle du petit garçon qu'il jouait dans le tome précédent. Son personnage est tout aussi attachant et bien travaillé. Se développent autour d'elle une autre intrigue, cette fois-ci plus sanglante que psychologique, de nouvelles péripéties et pour le plus grand plaisir du lecteur, une multitude d'émotions qui achèvent avec brio l'histoire de Danny. J'ai déjà hâte de replonger dans l'univers de King.

Prix : 8.99€

Points positifs :
* L'intrigue créée autour du don de Danny et Abra
* Des personnages attachants et bien travaillés
* L'atmosphère du roman

Points négatifs :
* Quelques longueurs

10/08/2016

Le silence de la pluie, Luiz Alfredo Garcia-Roza




Résumé : Dans le parking sous-terrain d'une grande entreprise de Rio, Ricardo Carvalho, un jeune cadre, est découvert mort dans sa berline. Meurtre ou suicide ? C'est l'inspecteur Espinosa qui est chargé de l'enquête et il va vite découvrir qu'elle n'est pas des plus simples : le défunt avait souscrit une assurance-vie au profit de sa belle épouse qui elle, fréquente un professeur d'université du nom de Julio. S'en suit alors la disparition de Rose, la secrétaire de Ricardo. Le policier se lance alors dans des recherches tumultueuses et, de nature penseur et romantique, emprunte des chemins qui ne sont pas toujours les bons...

Mon avis : Quoi de plus naturel en cette période des Jeux Olympiques de s'envoler pour Rio afin de découvrir la littérature brésilienne ! C'est dans ce cadre atypique que le lecteur suit les pas d'un personnage lui aussi atypique : l'inspecteur Espinosa. Un homme un peu gauche, plus à l'aise avec les livres qu'avec les femmes, mais un homme déterminé, attachant et doté d'un véritable sens de la réflexion. Le silence de la pluie est, grâce à lui, un roman policier efficace. Autour de lui s'articulent d'autres personnages qui sont eux aussi bien travaillés, notamment celui de Rose qui joue un rôle déterminant concernant l'intrigue. D'ailleurs, celle-ci est originale, démêlée finement par l'auteur pour s'achever par une scène surprenante mais plausible. L'originalité est véritablement la qualité première de ce roman : on la retrouve dans les personnages, la dynamique même de l'histoire étant donné que le lecteur sait dès les premières pages les circonstances de la mort de Ricardo Carvalho, mais aussi dans la structure du texte. Ce polar est divisé en trois parties avec un changement de position du narrateur qui est tantôt externe tantôt l'inspecteur lui-même. En définitive, il s'agit d'une très belle découverte qui, je l'espère, vous donnera envie de découvrir la littérature de ce pays.

Prix : 8.70€

Points positifs :
* Les personnages
* L'intrigue

Points négatifs :
* Quelques longueurs 

02/08/2016

Shining, Stephen King



Résumé : L'hôtel Overlook est réputé pour son confort et son luxe. Pour le préserver l'hiver lors de sa fermeture annuelle, la direction a pour habitude d'engager un gardien. Cette année, c'est Jack Torrance, sa femme Wendy et son fils Danny qui vont se voir confier cette lourde tâche. Mais cette famille a une particularité. Le jeune Danny est doté d'un étrange pouvoir qui va le conduire à une tragique conclusion : l'hôtel est hanté.

Mon avis : Stephen King avait déjà conquis mon cœur avec Carrie mais je dois avouer qu'avec Shining, il explose mon baromètre de satisfaction pour atteindre la place tant convoitée d'auteur favori (place partagée avec Agatha Christie bien entendu). Depuis la série Chair de poule de mon enfance, il m'était difficile de trouver un bon roman d'horreur. J'entends par là une atmosphère pesante, angoissante sans pour autant être sanglante, dans laquelle l'auteur maîtrise totalement le lecteur. C'est finalement chose faite avec cette histoire qui retrace petit à petit la lente descente aux enfers de Jack Torrance qui emporte, à leurs dépens, sa femme et son fils. Ces personnages sont d'ailleurs travaillés avec une grande précision et il est difficile de ne pas se prendre d'affection pour le jeune Danny. Stephen King est, selon moi, le meilleur auteur pour vous torturer l'esprit. Même avec des mots simples, il parvient en un claquement de doigts à planter un décor et une intrigue qui font froid dans le dos. En définitive, un huis-clos terrifiant qu'il faut lire au moins une fois dans sa vie.

Prix : 7.90€

Points positifs :
* L'intrigue créée autour de Danny et de son don
* La psychologie des personnages
* L'atmosphère du roman

Points négatifs :
* Quelques longueurs